«Toutes les reproductions et textes sont tirés du Net»
Aller au contenu

Menu principal :

2017 > Juillet

Erro (Guðmundur Guðmundsson) est né un 19 juillet



Erro  (Guðmundur  Guðmundsson)  est né un 19 juillet

Erro  (Guðmundur  Guðmundsson)  est né en 1932, à Ólafsvik (au nord-ouest de l'Islande). Artiste Pop et  Postmoderne, Erro travaille  la peinture, le dessin, le collage, la gravure, la sculpture et le cinéma. Ses  œuvres appartiennent  au Pop  et au  Postmoderne.  

Après  des études d'arts à Reykjavík et Oslo, il part pour Ravenne et Florence, où il  reprend l'atelier de son ami Botero. Aujourd'hui, il vit et travaille à Paris,  Bangkok et en Espagne.

En  1958, sa rencontre avec André Breton et les surréalistes lui vaudra d'être  initié  à la technique du collage. Il va créer des assemblages d'images  récupérées qu'il transposera sur la toile à main levée. En 1963, il rencontre à  New York, les artistes du Pop Art, comme Warhol.

Durant  ses voyages, depuis presque un demi siècle, Erró collecte et accumule des  images. Ces dernières sont sa source d'inspiration. Il les manipule, avec  humour, angoisse ou violence, en dénonçant les aberrations de notre société : la  surconsommation dirigée, l'érotisme mercantile, l'américanisation de la société,  etc.

«Je  suis toujours à l'affût d'images, de documentation, de revues, de catalogues et  dictionnaires illustrés. J'ai besoin de matériel et, au cours de mes voyages, je  fouille partout chez les soldeurs de livres, dans les kiosques. J'accumule une  quantité énorme de matériel, et lorsque j'ai réuni beaucoup d'images se  rapportant à un thème, il est temps de commencer une série. Le processus  consiste ensuite à sélectionner les images, à les "marier" ensemble pour en  faire des collages, puis des tableaux. Avec un bon stock d'images, je peux avoir  de quoi travailler pendant un ou deux ans."

Ses  toiles sont une dénonciation de la société de consommation, de la culture de  masse, mais aussi des systèmes d'oppression dans le monde. Ainsi, une de ses  séries illustre des femmes orientales voilées, dénudant leurs seins.  Provocation. Dénonciation.

Ces  œuvres ─ excessivement colorées, saturées d'images ─ jouent sur les contrastes  et l'accumulation. Chaque toile est un choc visuel. Il utilise et exploite  l'iconographie de la culture populaire : bandes dessinées, photos de presse,  catalogue de vente, images de propagande, chefs d'œuvres de la peinture  occidentale, publicité, etc. …

L'imagerie  surréaliste de Erró est composé de sujets allant de personnages de bandes  dessinées y compris Donald Duck et Dale & Chip, aux dictateurs infâmes   Adolf Hitler et Saddam Hussein. Provocatrices, les images de 'Erró explorent  des thèmes variés: meurtre, violence , sexualité reprenant les  Pop icônes de  Roy Lichtenstein, Andy Warhol et James Rosenquist.

En 1989, Erro fait don d'une grande  quantité de ses œuvres au Musée  ─  Environ 2 000 articles, y compris peintures,  aquarelles, art graphique, sculptures, collages et autres œuvres de carrière  couvrant l'artiste de toute sa jeunesse.

Le Musée a exposé une partie de la  collection et ouvert un site Web où toute la collection peut être visitée.  En  plus de ces œuvres,  Erró  a donné a la ville une vaste collection de sa   correspondance privée et d'autres documents relatifs à sa carrière artistique.  Ce sont des sources riches d'une grande valeur pour toutes les recherches Erró  sur l'artiste et son temps.

La collection n'a cessé de croître au  fil des ans; Erró a continué à ajouter au don et en plus de travaux ont été  achetés pour la collection, qui compte aujourd'hui environ 4000 œuvres  d'art.

« La  peinture est un lieu d'expérimentation, elle est une forme privée d'utopie, le  plaisir de contredire, le bonheur d'être seul contre tous, la joie de provoquer.  »


Erro  (Guðmundur  Guðmundsson)  est né en 1932

Retrouvez  Erro sur You Tube



Pour me contacter:
Dernière mise à jour:
Le 22 Septembre 2017
Conceptrice: Hélène Leclerc
Retourner au contenu | Retourner au menu