«Toutes les reproductions et textes sont tirés du Net»
Aller au contenu

Menu principal :

2017 > Avril

English
Odilon Redon est né un 20 avril


L'araignée qui pleure

                                                    

Nuages fleuris1903                                                                                                              

Odilon Redon, (1840-1916) est un peintre et graveur de la fin du xixe siècle. Opérant à partir des mécanismes du rêve, son art explore les aspects de la pensée, ainsi que ceux plus sombres de l'âme humaine.
Vers l'âge de six ans, de nature fragile, Odilon est confié à son oncle. Il passe son enfance au domaine de
Peyrelebade, dans les Landes. La nature, pleine de clair-obscur, éveille chez le jeune garçon un monde étrange et fantasmagorique. C’est là, qu'a six ans, il crée ses premiers fusains.

     En 1855, Redon s'inscrit à des leçons de dessin. Il découvre alors les toiles de Delacroix, Millet, Corot et de Gustave Moreau. Il entreprendra aussi des études d'architecture pour plaire son père, mais il échouera à l'examen oral du concours d'entrée.

  Son esthétique est d'imagination plutôt que de perception visuelle. L'imaginaire de Redon trouve un catalyseur intellectuel chez son ami, le poète symboliste Stéphane Mallarmé.

   La lithographie en couleur a été développée en France dès 1837, mais jusqu'aux années 1890, Redon travaille presque exclusivement en noir. À partir de 1879, Redon produit près de 200 tirages. Son oeuvre prolifique se développe selon deux périodes distinctes: Sa première période est noire. Ses estampes explorent des thèmes hantés, fantastiques, souvent macabres et préfigurent les mouvements surréalistes et dadaïstes.
    
    Un second moment nous présente des huiles et des pastels qui lui vaudront l'admiration d'Henri Matisse et d'autres peintres coloristes importants. Redon abandonne sa période noire pour se consacrer à la peinture et à la couleur des études florales, et des têtes qui semblent rêver ou se perdre dans la rêverie. Il développe alors une palette unique de teintes poudreuses et piquantes. C'est Gauguin qui convainc Redon d'abandonner le noir en faveur de la couleur brillante qui distinguait les impressionnistes et les post impressionnistes de leurs prédécesseurs.

    Redon sera également associé au groupe de peintres symbolistes, les Nabis ─ dont font partie Édouard Vuillard, Pierre Bonnard et Maurice Denis ─ sont un groupe d'artistes d'avant-garde post impressionnistes qui marquent le rythme des beaux-arts et des arts graphiques en France dans les années 1890.
Bien qu'il y ait une relation entre son travail et celui des peintres impressionnistes Redon s'oppose à ces derniers et au réalisme comme entièrement perceptif.




Redon décède  le 6 juillet 1916 à Paris.


Sur YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=8n2F5yRIGNk&t=125s
https://www.youtube.com/watch?v=KwwOqBB_-W0
https://www.youtube.com/watch?v=4J3jRGnNxY4
https://www.youtube.com/watch?v=1WWxh_1840I
https://www.youtube.com/watch?v=VcnfQ9kocmQ
https://www.youtube.com/watch?v=xKMEunSPBoY
https://qc.video.search.yahoo.com/search/video?fr=yfp-t&p=Odilon+Redon#id=8&vid=669086a6e936cfe602acbcdaafe8d6f9&action=view



Votre participation à notre sondage  serait très appréciée et d'une grande utilité


Retour


Pour me contacter:
Dernière mise à jour:
Le 22 Septembre 2017
Conceptrice: Hélène Leclerc
Retourner au contenu | Retourner au menu